Bilans psychologiques

Les bilans psychologiques permettent de répondre à des questions spécifiques grâce à l’évaluation du fonctionnement intellectuel et de la personnalité à l’aide de tests adaptés. Les tests psychologiques utilisés sont choisis en fonction des difficultés observées, de l’objectif recherché, de l’âge et de la demande.

Par exemple : des difficultés scolaires ou une suspicion de haut potentiel, un questionnement par rapport à l’orientation à l’adolescence, un besoin de mieux comprendre un fonctionnement un peu différent…

Les bilans proposés au cabinet, notamment les tests de QI, peuvent s’effectuer à partir de 2 ans et demi et jusqu’à 16 ans. Les tests de personnalité, ou tests projectifs, peuvent par contre être proposés à tout âge.

Les évaluations et bilans comprennent un entretien de contact pour évaluer la demande puis deux à trois séances pour l’évaluation proprement dite ainsi que pour l’entretien de restitution. Un compte-rendu détaillé est systématiquement donné à la fin de chaque bilan. Si des difficultés plus importantes sont soupçonnées lors du premier entretien, une orientation vers des collègues neuropsychologues ou en milieu hospitalier est indiquée.

L’orientation vers un médecin spécialisé ou un centre diagnostic est proposée si un trouble des apprentissages ou un trouble du spectre autistique est soupçonné à l’issu du bilan. Une orientation vers d’autres professionnels (orthophoniste, psychomotricienne, ergothérapeute, etc.) est aussi proposée si besoin.

Ma collègue psychomotricienne et moi-même proposons également des bilans sensoriels. Ceux-ci visent à mieux appréhender les particularités sensorielles de la personne avec autisme ou TDA/H et de définir des stratégies d’intervention suite au bilan.