Le bilan psychomoteur

Le bilan psychomoteur est prescrit par un médecin afin de pouvoir dresser un projet de prise en charge de la personne en fonction de ses troubles et de ses difficultés. Il se déroule sur deux ou trois séances.

Le bilan psychomoteur s’organise autour de deux grands axes, un axe moteur et un axe psychologique.

Le bilan commence par un entretien, pour se renseigner sur l’histoire du patient, son parcours médical, son comportement, sa sensibilité, son contexte familial, sa relation aux autres afin de pouvoir connaître son environnement et ses difficultés au quotidien. (Axe psychologique)

Puis le bilan se poursuit avec l’évaluation des principaux items de la psychomotricité.

– Le comportement du patient qui prend en compte sa relation à soi et aux autres.

– La motricité générale (la coordination manuelle, bi-manuelle, occulo-motrice, l’équilibre statique et dynamique, la dissociation de mouvements…)

– La motricité fine et le graphisme

– L’organisation spatiale et temporelle

– Le schéma corporel et l’image du corps

– le tonus

– La latéralité

Ces différents items sont évalués en fonction des observations du psychomotricien et de tests étalonnés pour apprécier les capacités du patient afin d’établir un projet de prise en charge.

La restitution du bilan fera l’objet d’une dernière séance.

Le projet de prise en charge , mentionnera alors le nombre de séances nécessaires et leur fréquence ainsi que les objectifs à travailler au cours des séances.

Note : un bilan d’évolution pourra être réalisé après plusieurs séances afin d’évaluer les progrès du patient et réajuster le projet de prise en charge.